Spécialité Numérique et sciences informatiques

lundi 1er mars 2021
par  Bertrand Charier
popularité : 14%

  Sommaire  

 Au lycée

L’enseignement « Numérique et sciences informatiques » (NSI) est un nouvel enseignement de spécialité en classes de première (4 h) et de terminale (6 h) de la voie générale du lycée. Son objectif est l’appropriation des concepts et méthodes, scientifiques et techniques, qui fondent l’informatique, notamment pour préparer les élèves qui le souhaitent à une poursuite d’études dans ce domaine. En NSI, les élèves étudient les modes de représentation des données et leur traitement, les interactions homme-machine sur le Web, les architectures matérielles et les systèmes d’exploitation, la programmation et les langages ainsi que l’algorithmique. Le langage Python est utilisé pour la plupart des exercices où les élèves sont amenés à coder de façon effective. Mais cet enseignement leur fait également rencontrer les langages HTML, CSS et JavaScript pour le Web, et le langage SQL pour les bases de données.

Les séances se déroulent en grande partie sur ordinateur. Des projets permettent de mettre en œuvre les connaissances abordées : création de sites Web, programmation de jeux (tours de Hanoï), accès en Python à une base de données Pokemon, programmation d’un système de chat…

Dans notre établissement, un partenariat a été mis en place entre la spécialité NSI et l’IUT Réseaux et Télécommunications de Châtellerault : des étudiants ont monté et encadré des TP réseaux pour les élèves de première et terminale de la spécialité avec le matériel spécifique dont dispose l’IUT.

 Après le bac

La spécialité NSI est clairement un plus, voire fortement recommandée, pour poursuivre ensuite des études supérieures en Informatique. Elle permet d’accéder à tous les niveaux d’études post-bac, par exemples :

  • BTS (2 ans) SIO (Service Informatique aux Organisations) et SN (Système Numérique),
  • BUT (3 ans) Informatique, Réseaux et Télécommunications, Métiers du Multimédia et de l’Internet,
  • Classes préparatoires MP2I (Mathématiques Physique Ingénierie et Informatique) qui donnent accès aux grandes écoles d’ingénieur dans le domaine de l’informatique mais également aux écoles généralistes,
  • Écoles d’ingénieurs post-bac (INSA, Polytech, Epita et bien d’autres, sur dossier ou sur concours),
  • Écoles post-bac spécialisées (Développement logiciel, images 3d…),
  • Licences Mathématiques Physique Informatique avec la possibilité de suivre des doubles cursus (par exemple math/informatique) ou des Cursus en Master de l’Ingénierie (Informatique à Poitiers, Optim à Bordeaux ou Nantes…),
  • Licence Génie Bioinformatique à Poitiers.

Le secteur de l’informatique est un secteur qui recrute à tous les niveaux d’études et dans des domaines variés (développement logiciel, gestion de réseaux, cybersécurité, administration de bases de données… ). Beaucoup d’emplois ne sont pas pourvus.
C’est de plus un domaine dans lequel la France a des atouts : des entreprises performantes (Atos, Ubisoft) et un excellent niveau de recherche, par exemple dans le Big Data ou le Deep Learning. De grands groupes parmi lesquels Facebook, IBM, Google, Hawei, installent des laboratoires de recherche en France pour profiter du haut niveau de formation.
Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas continuer leurs études dans cette discipline, il est très probable qu’elles/ils auront au cours de leurs études une formation à l’informatique à laquelle NSI les aura bien préparés. Et, quelle que soit l’activité future, la capacité à interagir avec des informaticiens sera nécessaire et dans ce cas, une connaissance de leurs activités et de leur vocabulaire sera souhaitable afin de mieux exprimer les besoins et de comprendre les prestations qu’ils pourront proposer.