Accueil > Activités Pédagogiques Culturelles et Sportives > Innovation sociale des entreprises - Conférence suivie par les BTS (...)

Innovation sociale des entreprises - Conférence suivie par les BTS SAM

mardi 26 novembre 2019, par Bertrand Charier

Le Lundi 18/11/19 au lycée Kyoto à Poitiers, la classe des BTS SAM1 a assisté à une conférence sur l’innovation sociale des entreprises.
Lors de cet échange, divers intervenants étaient présents comme ;

  • Rémy Tréger : directeur des ressources humaines du Futuroscope
  • Mohamed Boukhebou : responsable des ressources humaines de SAFRAN à Châtellerault
  • Maximilien Petitgenet : directeur de DOMALYS à Fontaine-le-compte
  • Jean-Marc Neveu : gérant CDA Développement ARDATEC Châtellerault
  • Stéphane Mottet : maître de conférence en Sciences Economiques à l’IAE-Poitiers
  • Monique Fouilloux : déléguée aux enseignements techniques

La conférence a débuté à 14H00 et s’est terminée à 16H00.

Programme de la conférence :

  • 14H – 14H05 : Ouverture par Monique Fouilloux
  • 14H05 – 15H15 : Table ronde avec la participation des intervenants
  • 15H15 – 15H15 : Échange avec le public
  • 15H45 – 16H : Intervention de Stéphane Mottet

La conférence a débuté par l’intervention de Monique Fouilloux qui nous a présenté les différents enjeux de cette conférence, les intervenants, le public présent et les thèmes abordés.

 Présentation des intervenants et des entreprises

M. Tréger, DRH du Futuroscope, nous a présenté son entreprise qui est un parc d’attraction situé à Jaunay-Marigny – 86130. Selon lui, le chiffre d’affaires du parc est généré par les visites ainsi que par la bonne communication et l’accueil satisfaisant des visiteurs.
Le parc regroupe 150 CDI et 200 métiers différents : restauration, techniciens, commerciaux ou encore designer. Pour lui, deux choses sont importantes pour travailler dans ce parc : savoir travailler en collectivité, bien accueillir les visiteurs et savoir communiquer avec ses collaborateurs.
M. Boukhebou, RRH de SAFRAN nous a présenté son entreprise dont l’activité principale consiste à concevoir et réparer les pièces de moteurs d’avions. De nombreux sites Safran sont positionnés dans le monde et le groupe est composé au total de plus de 90000 salariés. L’entreprise Safran est source d’innovation, 50% des salariés ont moins de 5 Aans d’ancienneté.
M. Petitgenet, directeur de DOMALYS nous a présenté son entreprise de 26 salariés spécialisée dans l’aide aux personnes âgées à l’aide de produits innovants à Fontaine-le-Comte.
En interne ses missions principales sont de trouver un but pour les salariés et faire en sorte qu’ils soient épanouis dans leur travail.
M. Petitgenet a auparavant créé une startup qui réalise des éoliennes à partir d’ailes d’avions.
Jean-Marc Neveu, gérant CDA Développement ARDATEC à Châtellerault nous a présenté son entreprise dont l’activité principale consiste à concevoir les équipements intérieurs des avions Airbus et Boeing. Cette entreprise est en partenariat avec le lycée Edouard Branly dans le domaine de l’écoconception. Selon lui, il est important de développer des matériaux économiques.
Stéphane Mottet, maître de conférence en Sciences Economiques à l’IAE-Poitiers, nous a présenté l’école IAE de Poitiers qui est composée de plus de 3000 étudiants ; ces derniers ont une possibilité d’effectuer un double diplôme en Chine, au Liban mais encore en Egypte. Selon lui la digitalisation est fréquente dans divers domaines ce qui crée une forme de rupture entre les collaborateurs.

 Le management

M. Tréger nous a expliqué le management mis en place dans son entreprise qui a pour but principal de créer un esprit de cohésion et de partage entre les salariés. Pour lui, ce qui est bon pour le consommateur est bon pour le collaborateur. Cette entreprise mesure la satisfaction de ses collaborateurs car si ce niveau progresse alors la productivité va augmenter.
M. Boukhebou nous a décrit l’important taux de turn-over dans son entreprise, dû aux nombreux recrutements de jeunes diplômés. Le RRH nous montre une nouvelle vision de l’entreprise avec une personnalisation de l’expérience salariale, le but est donc d’individualiser les parcours et les objectifs des salariés.
M. Petitgenet nous explique que les jeunes d’aujourd’hui recherchent du sens dans leur travail. Le but pour lui est de fidéliser les salariés en donnant une signification à ce qu’ils font et en acceptant le droit à l’erreur.
Dans l’entreprise de M. Neveu, un salarié n’est jamais seul, car il est accompagné de ses dirigeants dans son travail. Un climat de coopération s’est instauré et est devenu une caractéristique intrinsèque de l’identité culturelle de son entreprise.
M. Mottet nous décrit un organigramme plat pour instaurer un climat de confiance entre les dirigeants et les salariés.
L’innovation sociale est un point important dans la société de nos jours. La collaboration et le partage sont selon eux des qualités et compétences importantes.

Louise Clément
Laurine Mallet
Ophélie Vaucelle
Étudiantes de BTS SAM1

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020